icn-caret-bottom-black courriel facebook instagram linkedin pinterest twitter x

Nouvelle école primaire et secondaire EHDAA Mackay Philip E. Layton

Le projet a pour but de rassembler en une seule construction neuve deux centres de réadaptation déjà existants : le Centre Mackay, et l’école Philip E. Layton, desservant tous deux une clientèle d’enfants et adolescents atteints de déficiences visuelles, auditives, motrices ou mentales.

L’école Mackay accueille des élèves handicapés physiques et mentaux tandis que Philip E. Layton accueille des élèves handicapés visuels, auditifs, physiques et mentaux.

Le nouveau bâtiment de 2 étages et d’une superficie brute de 9160 m2 est situé dans un secteur mixte où on retrouve des bâtiments à vocation résidentielle et institutionnelle. L’implantation proposée a permis de conserver et protéger le couvert végétal qui se trouve en périphérie du terrain.

La configuration du bâtiment comporte deux ailes reliées entre elles par un noyau central accueillant les services communs. Des corridors sont situés sur le pourtour de ce noyau ce qui permet une circulation fluide et efficace.

Une rampe située à l’arrière permet aux usagers ayant un handicap physique de circuler verticalement sans avoir besoin d’utiliser l’ascenseur. Toutefois, s’il le souhaite, des ascenseurs sont situés aux quatre coins de l’îlot central. La cafétéria qui sert aussi de salle multifonctionnelle se présente comme un espace double-hauteur et constitue le cœur du projet. Toujours dans ce noyau central, se trouve aussi un gymnase double ainsi qu’une piscine intérieure dans laquelle il est possible d’accéder par une rampe.

Certaines mesures spécifiques propres au caractère particulier EHDAA ont été mises en place dans le projet. Par exemple, on retrouve plusieurs locaux à vocations particulières, une piscine accessible ainsi que 4 ascenseurs.

On retrouve aussi un guide de couleurs et de textures au plancher afin de donner des repères visuels aux enfants. De multiples équipements de soin ont aussi été intégrés tels que des lève-patients au plafond, des rideaux favorisant l’intimité des patients et des rails à soluté pour gavage. Le projet intègre aussi des stationnements de chaises roulantes. Finalement, les planchers monolithiques intégrés au projet permettent de prévenir les infections, ils facilitent l’entretien.

  • Partager »
Haut